Aller au contenu principal du site
01 45 08 46 87

Votre panier est vide

DIY Botanique

Le guacamole made in mon salon 

Cette période de confinement fut l'occasion pour moi de prendre le temps de faire des choses que je reportais toujours à plus tard : faire des albums photos, lire sans regarder l'heure dans un hamac, terminer de vieux carnets de voyages et parmi cette liste sans fin se trouvait : m'initier à la botanique !

Une nouvelle passion cachée qui m'a permis de découvrir que, finalement de nombreux fruits et légumes se renouvellent sans fin, avec un peu de patience et beaucoup d'attention. J'ai débuté par l'avocat, fidèle compagnon de nos apéros pour avoir du guacamole à l'infini.

La recette :

  • laisser le noyau d'avocat 48h dans un verre d'eau 
  • le peler pour l'aider à germer
  • l'enrouler dans du sopalin mouillé et le glisser dans un sachet hermétique
  • l'abandonner 3 à 4 semaines dans le noir, bien au chaud au fin fond d'un tiroir  

Vous verrez (avec émotion) les premières racines pointer le bout de leur nez et le temps sera venu de mettre votre noyau d'avocat à l'eau, en le faisant tenir grâce à une savante installation de cure dents ou pics à brochette, permettant d'avoir le bas du noyau toujours immergé dans un verre d'eau. Ne pas oublier de changer l'eau de temps en temps pour le voir grandir et s'épanouir avant de le mettre en pot ! 

Vous pouvez aussi essayer de faire germer des pépins de citron pour embaumer votre cuisine, des noyaux de mangues, un bout de gingembre ou encore des pommes terres qui ont pris le temps de germer et qu'il faut directement mettre en terre. Bonne récolte ! 

 

Mes patates germées 

ou comment transformer des patates immangeables en plein de nouvelles patates (cf. "sacrées patates")

En retrouvant mon appartement, suite au confinement, quelle surprise dans ma cuisine lorsque j'ai revu mes pommes de terre abandonnées !

Elles étaient complètement germées. J'ai décidé de leur donner une seconde vie en les mettant en terre, et ainsi lancer ma culture de pommes de terre. Deux semaines plus tard, 11 petits plants pointaient le bout de leur nez. 

Et bientôt la récolte de pommes de terre, mais je vous tiendrai au courant.

texte de Julie