Aller au contenu principal du site
06 61 84 56 31

Votre panier est vide

Aromathérapie et immunité - compte rendu de l'atelier du 5 avril 2020

Atelier en ligne pour vous

Merci d'avoir répondu à mon invitation de dimanche et d'avoir contribué par vos interrogations et témoignages.

Ci-dessous un résumé (et un peu plus) de ce que nous nous sommes dit dimanche matin. he signifie huile essentielle comme vous vous en doutez.

NB : Les propriétés des he évoquées dans ce message sont bien plus larges que ce que j'écris ci-dessous mais je me suis focalisée sur leurs propriétés anti-infectieuses, anti-virales et immunitaires. Mais une même he peut agir dans des domaines très différents : fatigue physique, nerveuse, anti-infection, circulation sanguine, anti-spasmodique, anxiolytique ...etc.

Les 3 he à privilégier pour renforcer son immunité (dans l'ordre de ma préférence) :

  • ravintsara (cinnamomum camphora CT cinéole)
  • saro (cinnamosma fragrans)
  • eucalyptus radiata (ou radié)

L'he indispensable pour travailler son immunité est le ravintsara dont les bénéfices sont multiples : stimule l'immunité, redonne de l'énergie et équilibre le système nerveux (en l'occurrence chez les personnes de tempérament nerveux qui sont insomniaques on notera un sommeil très amélioré). Pour conserver son efficacité on ne l'utilise pas en continu car elle provoque de l'accoutumance si utilisation sur le long cours. Le mieux est de l'utiliser 10 jours par mois et d'arrêter 3 semaines et on recommence les mois d'après.

Posologie pour travailler l'immunité d'un adulte : le soir 10 à 20 gouttes pures à répartir le long de la colonne vertébrale et sur le thorax.

Saro : très proche du ravintsara dans ses bénéfices, ses recommandations et son utilisation. Pour les enfants : on la préfère au ravintsara parce qu'elle est un peu moins forte.

Eucalyptus radiata : c'est un modulant immunitaire ; pour le renforcement de l'immunité elle est un peu moins puissante que le ravintsara mais elle peut le remplacer pendant la période où on l'arrête et on l'utilise aussi pour ses propriétés énergisantes et tonifiantes. On l'utilisera en friction pure sur la colonne vertébrale et le thorax et également en inhalation (NB: c'est aussi une he majeure pour les voies respiratoires et toutes les affections ORL ).

Les he purifiantes, assainissantes, protectrices et anti-infectieuses qu'on utilisera en renfort des 3 précédentes si besoin :

  • Tea tree : l'une des he les plus connues et les plus utilisées et dont les propriétés sont très larges (également anti-fongique, anti-bactérienne... etc).
  • Niaouli : énergisante et purifiante, stimule les défenses naturelles et bien d'autres vertus.
  • Laurier noble : purifiante et apaisante et bien d'autres vertus.

Les he anti-infectieuses que j'utilise pour les maux hivernaux (mal de gorge, refroidissement, toux) : le thym à linalol, le thym à thujanol et/ou le romarin à cinéole.

Pour un gros rhume : je privilégie l'eucalyptus radiata que j'utilise de toutes les manières possibles et je prendrai conjointement du thym à linalol en tisane. C'est la seule fois où je prends une he par voie orale.

Mise en garde :

Les he suivantes : thym à thymol, origan, sarriette - sont très puissantes et très efficaces pour les cas aigus et quand il s'agit de soigner un virus ou une affection ORL récalcitrantes. Cependant leur richesse en phénol peut les rendre potentiellement hépato-toxiques et dermo-caustiques : si vous voulez absolument les prendre alors > courte période (4 jours max), petite quantité (6 gouttes max/jour), JAMAIS pures (diluées avec de l'huile végétale ou du solubol), utiliser un protecteur hépatique en même temps. Pour ce qui me concerne : je ne les utilise pas à cause de leur possible toxicité.

Recommandations générales dans l'utilisation des he :

En règle générale : on déconseille les he pour les femmes enceintes, allaitantes et pour les enfants de moins de 7 ans. Pour les exceptions : s'adresser à un "expert".

Les posologies sont à ajuster à la baisse pour les enfants de plus de 7 ans, les personnes fragiles, en sous poids.

La prise par voie orale est à réserver pour des cas spécifiques et uniquement si vous connaissez bien les (contre)indications de l'he. Et en principe : par voie orale l'he sera TOUJOURS prise avec du solubol ou de l'huile végétale ; jamais pure ou sur un comprimé neutre ou sur un sucre.

Il n'est pas utile voire contre-productif de prendre plusieurs he en même temps ni de prendre de grandes quantités. Pour un besoin particulier on pourra utiliser 2 à 4 he qu'on utilisera à différents moments de la journée et de différentes manières : en friction cutanée, en inhalation, diffusion, suppositoire, voie orale, bain (dilué dans du savon ou de la matière grasse ou du solubol).

En cette période de stress, pensez également aussi aux he qui apaisent : lavande vraie, petit grain bigaradier, agrumes...

Sur mon site j'ai fait un topo sur les produits qui boostent l'immunité et à la fin de cet article il y a un focus sur les he

Christine

Adresse :
En ligne